L'inspir et l'expir
LigneLogoRC.jpg (2871 octets)

 

Voici le troisième point. Dans la pratique de la Respiration Consciente ® , l'inspir et l'expir se font par le même orifice, le plus naturel pour la respiration : le nez. Très rarement, et dans un but très précis, nous choisissons de respirer par la bouche, alors inspir et expir s'effectuent par la bouche.

Dans la pratique de la Respiration Consciente ®, la personne est allongée. Ainsi, l'énergie générée par la respiration n'est pas dépensée sur le moment par un exercice physique. Cette énergie va directement "nourrir" les mémoires qui ont besoin de ce carburant pour se libérer et s'intégrer. Ce processus ne peut s'enclencher réellement que si le fameux rythme respiratoire se produit. Ce rythme respiratoire est généré par la respiration même de la personne qui respire, mais aussi par le fait qu'elle puisse se détendre complètement dans ce rythme. L'énergie générée par la respiration n'est pas consommée au fur et à mesure qu'elle est produite, et de plus, la personne en s'abandonnant à ce rythme permet à la respiration d'effectuer un processus énergétique.

Nous avons pu remarquer, assez tôt dans l'histoire du Rebirthing, que ce processus énergétique semblait suivre ce que j'appelle un "cycle d'énergie". C'est comme s'il existait naturellement dans ce processus les étapes d'un voyage, avec son début, son développement et son achèvement.

En résumé, et afin de ne pas développer trop de détails techniques auxquels seuls s'intéressent les praticiens professionnels, la séance de Respiration Consciente est l'accomplissement de ce cycle d'énergie, dans le lâcher prise, à travers une respiration ample, douce, circulaire.

 

Respirer consciemment jusqu'à la libération du souffle.

 

Une séance de Respiration Consciente doit toujours laisser la personne dans un état de calme, de sérénité. Il se peut que la personne se sente momentanément un peu "flottante", ou "comme dans du coton". Ces états ne sont que passagers, et la personne retrouve toute sa disponibilité dans l'heure qui suit, ou tout au plus dans la journée restante. Les personnes qui travaillent dans l'équilibrage énergétique savent que le corps a ses rythmes et que du respect de ces rythmes dépendent le bien-être, la guérison.

Une pratique qui respecte l'être
mérite d'être respectée.